logement & handicap

Logement

&

Handicap,

qu'en est-il ?

 Pour commencer, petit retour rapide sur la dernière loi Elan et l’impact que celle-ci devrait avoir sur l’accessibilité des logements en France.

La loi doit en principe modifier les règles d’accessibilité pour les logements collectifs

Nous passerions d’un quota de 100% de logements accessibles à un quota de 10% de logements accessibles. L’idée serait de parler de 100% de logements évolutifs afin de promouvoir l’innovation de conception de logements pour permettre l’évolution des logements.

 

Comme vous le comprendrez, cela fait débat car la nuance n’est pas minime entre un logement accessible et un logement évolutif. En effet, le logement serait uniquement “susceptible” d’être adapté. 

 

Par ailleurs, qu’est-ce qu’un logement évolutif ? 

 

 

Aujourd’hui, la définition reste encore incertaine. 

En effet, l‘article 17 du projet de loi Elan indique: 

 

“Des décrets en Conseil d’Etat fixent les modalités relatives à l’accessibilité aux personnes handicapées prévue à l’article L.111-7 doivent respecter les bâtiments ou parties de bâtiments nouveaux.” 

 

Par ailleurs, Ils spécifient des modalités particulières applicables à la construction de maisons individuelles, à la construction de logements collectifs évolutifs.

Ici, le caractère évolutif du logement semble ne pas s’appliquer à la construction de maisons individuelles.

Cependant, ceci représente aujourd’hui près de la moitié de la production annuelle de logements neufs. 

Bailleurs, propriétaires... c'est à vous !

Dans cet article, nous souhaitons également nous adresser aux bailleurs, propriétaires ou personnes participant à l’offre du logement en France.

Aujourd’hui, l’offre de logements locatifs adaptés est très insuffisante.

 

Il est temps d’adapter vos logements afin de pouvoir avoir quelconque locataire et ne pas disqualifier certain car le logement n’est pas adapté. 

 Pour un bailleur, investir dans un logement neuf adapté ou réaliser des travaux dans un appartement afin de le rendre accessible peut se révéler utile et pertinent. 

 

Rappelons par ailleurs, que depuis la loi du 11 février 2005, et la circulaire d’application du 30 novembre 2007, les maisons individuelles et les logements collectifs d’habitation neufs et destinés à la location doivent être pensés et équipés pour recevoir des personnes à mobilité réduite. 

Quelques conseils pratiques

logement & handicap

Il existe aujourd’hui des solutions techniques, des financements pour réaliser des travaux d’adaptation ou de confort dans votre logement.

 

Tout d’abord, un logement accessible à davantage de valeur puisqu’il apporte un confort de vie et s’ouvre à tout public. 

 

Voici donc quelques conseils afin de le rendre accessible =>

  •  La circulation dans l’appartement doit être pensée pour les personnes qui se déplacent en fauteuil. Notez que lorsque vous réalisez des travaux dans l’ancien, l’aménagement de surfaces de giration (3 à 5 mètres carrés) est déductible de la surface habitable prise en compte pour le calcul des taxes foncière et d’habitation
 
  • Privilégiez les logements en rez-de-chaussée et en rez-de-jardin qui offrent plus d’accessibilité.. 
 
  • Si votre logement est en étage, il doit être desservi par un ascenseur suffisamment large. Un fauteuil roulant nécessite un espace de 75 centimètres de large et 125 centimètres de long dans les couloirs. Et les largeurs utiles des portes doivent être de 83 centimètres au moins. 
 
  • Vérifiez  que les bâtiments dont l’entrée est équipée d’une rampe et que des places parking handicapés soient également à disposition

Par ailleurs, vous pouvez demander de l’aide de spécialistes tels que l’Anah (Agence nationale de l’habitat) qui édite une liste de travaux pour lesquels vous pouvez obtenir des aides.

Vous pouvez également vous rapprocher d’associations comme le mouvement Soliha qui vous guidera selon vos besoins.  

 

Si vous êtes locataires et souhaitez adapter votre logement, voici une vidéo de l’institut national de la consommation qui vous explique comment le rendre accessible. 

Nous pensons que le logement est plus qu’un espace ou lieu de passage. C’est un réel lieu de vie et il est normal en 2018 que celui-ci puisse être accessible et commode pour tous

 

Handybox s’est donné comme mission de rendre accessible un maximum d’activités de loisirs. 

Cependant, lorsque l’on termine notre sport ou notre cours de dessin, c’est quand-même plus sympa de rentrer avec un transport accessible dans un logement adapté et non à X km du lieu de notre centre de loisir non ? 😉


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *